yemen

30 septembre 2010

L'Arabie authentique

yemen_sm_2010


Nous profitons d’un week-end de trois jours et de la visite de Julie pour visiter Sana’a, capitale du Yémen, classée depuis 1984 au Patrimoine Mondial de l’Unesco.

Nous arrivons de Dubaï vers 1h00 du matin.

Dès l’aéroport, le ton est donné. Les kalachnikovs sont désormais interdites en ville… Tous portent cependant le poignard.

Ali travaille dans l’hôtel que j’avais contacté, il est venu nous chercher.

Aux abords de l’hôtel, musique et brouhaha, il s’agit d’un mariage yéménite auquel nous sommes tout de suite conviés. Pas de femme sous l’imposante tente mais des hommes, munis de leur traditionnel poignard, mâchant du qat ( feuille hallucinogène ), et assistant aux danses et aux allers et venues.

Nous sommes instantanément repérés et invités à nous asseoir, à partager quelques feuilles de qat. « Welcome in old Sana’a » Voici le mot griffonné sur un morceau de papier,qui me parvient d’un bout de la tente.

Coucher tardif ou plutôt tôt le matin, dans le tumulte des tambours et des voix…

Img_3741

Pour la vidéo, cliquer ici

Réveil à 4h45. Nous avons pourtant l’habitude l’appel à la prière mais ce matin, ce sont toutes les mosquées de Sana’a qui se sont unies.

Nous partons pour le Wadi Dhahr , immense faille parsemée d’habitations et de villages.

Au pied du « rock palace », nous assistons une nouvelle fois à cette danse traditionnelle qui met en scène le poignard et l’art de s’en servir…

Img_3754 Img_3757

Img_3759 Img_3764 Img_3767

Img_3771 Img_3784 Img_3792

Img_3796 Img_3833 Img_3836

Img_3853 Img_3856 Img_3866

Img_3861 Img_3870 Img_3876

Img_3884 Img_3899 Img_3894

Img_3808 Img_3829 Img_3815

  Img_3810 Img_3805

   Img_3886 Img_3803

Nous retournons à Sana’a que nous parcourrons de long en large jusqu’à la fin du séjour.

Sana’a est une ville unique, riche et dense, à taille humaine et fourmillante, Sana’a se parcoure à pied, on s’y perd, on se force à s’y perdre.

Voici quelques uns des aspects de cette ville fascinante qui ne semble pas avoir vu passer les derniers cinq cent ans…

Sana'a

Img_4264 Img_4266 Img_4233

Img_3746 Img_3747

Rues et souqs

Img_4212 Img_3996

Img_4093 Img_3911

Une heure de pluie plus tard...

Img_3908 Img_4009 Img_3979

Img_3958 Img_4112 Img_4089

Img_4124 Img_4147 Img_4164

Img_4136 Img_4137 Img_4181 Img_4168

Img_4172 Img_4125 Img_4146

Img_4158 Img_4278 Img_4274

Façades

Img_4002 Img_4028 Img_4034

Img_4037 Img_4114 Img_4184

Img_4190 Img_4195 Img_4197

Img_4200 Img_4106 Img_4214

Img_3918 Img_3941 Img_3990

Img_3934 Img_3975 Img_3753

Jardins

Sana'a est autonome, elle produit légumes et fruits au coeur de la vieille ville.

Img_4013 Img_4019 Img_4021

Img_4096 Img_4099 Img_4100

Img_3928 Img_3952

Rencontres

Img_4007 Img_4012 Img_3954

Img_3992 Img_4206 Img_4209

Img_4107 Img_4152 Img_4192

Nuits

Img_4048 Img_4050 Img_4052

Img_4053 Img_4057 Img_4059

Img_4068 Img_4073 Img_4075

Img_4065 Img_4282 Img_4287

Img_4288 Img_4295

Posté par pierrelet à 06:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]